Congé spécial pour les pères à la naissance de l’enfant

 

Cologne (dpa/tmn) – Les pères ne bénéficient pas toujours d’un jour de congé spécial à la naissance de leur enfant. Selon Nathalie Oberthür, avocate spécialisée en droit du travail de Cologne, le facteur décisif est ce qui est indiqué dans la convention collective ou la convention collective.

Les salariés doivent d’abord vérifier si un droit correspondant y est réglementé. S’il n’y a rien, la meilleure chose à faire est de vérifier si l’application de l’article 616 du Code civil est exclue dans le contrat de travail. C’est le cas dans certains contrats. Ils n’ont donc pas droit à un congé spécial.

S’il n’y a rien dans le paragraphe 616, il s’applique et les futurs pères ont droit à un jour de congé spécial. Que les couples soient mariés ou non n’a pas d’importance pour le droit aux vacances.